L’assurance emprunteur est un coût significatif qui est fréquemment nécessaire lorsqu’il s’agit d’un prêt immobilier. Seulement voilà, beaucoup de personnes n’étudient pas cette partie de l’assurance liée à la réalisation d’un projet immobilier.

En effet, la sélection d’une assurance emprunteur tombe parfois à l’eau par méconnaissance, mais également par manque de temps, du fait d’un emploi du temps quelquefois chargé, etc.

Néanmoins, la sélection au préalable d’un produit d’assurance solide peut vous permettre de réaliser des gains évidents. Quelle assurance de prêt faut-il souscrire ? Dans cet article, nous allons y répondre.

Quels sont les facteurs à prendre en compte avant de choisir une assurance emprunteur ?

En termes d’assurance emprunteur, il y a quelques éléments à prendre en compte :

  • les modalités du contrat, la durée du contrat, si celui-ci est valable durant toute la période du crédit ;
  • la totalité des frais du contrat, y compris le montant des paiements mensuels ;
  • les clauses limitatives et la portée de la garantie ;
  • la part de la dette que l’assurance couvrira ;
  • le coût des dossiers.

facteurs-pour-choisir une assurance emprunteur

Comme recommandation, il convient de lire attentivement la notice d’information normalisée que la compagnie d’assurance ou la banque est tenue par la législation de vous fournir. Celle-ci comprend obligatoirement les assurances de l’établissement prêteur ainsi que les 11 conditions que chacun d’entre eux doit remplir.

En outre, ladite notice doit comporter les informations suivantes :

  • le taux annuel effectif global de l’assurance (TAEG), pour toute la période du crédit ;
  • le montant global de l’assurance emprunteur pour la durée intégrale du prêt,
  • la somme des paiements mensuels.

Donnez la priorité aux assurances qui sont exigées

La loi exige la souscription de quelques garanties, comme l’assurance-invalidité et l’assurance-vie. Sachez toutefois que les assureurs ne peuvent assumer le remboursement de votre emprunt que dans des cas très limités, qui peuvent varier en fonction des règles et restrictions de chaque compagnie.

Il est donc conseillé de les lire intégralement avant de vous lancer.

Quelles garanties supplémentaires devez-vous envisager ?

Vous pourriez choisir de faire garantir votre risque de licenciement. En cas de chômage, quelle qu’en soit la raison, votre assurance couvrira le coût de vos paiements hypothécaires mensuels. Toutefois, il convient d’accorder une importance spéciale à :

  • la compensation pour une certaine période de temps ;
  • le délai pour déposer une demande d’indemnisation ;
  • le temps que vous deviez attendre.

Il est également recommandé de choisir une assurance qui prévoit le caractère irrévocable de l’assurance. Cela garantit que votre couverture ne sera pas affectée si votre situation personnelle (santé) ou professionnelle change.

Recommandations pour choisir un contrat d’assurance emprunteur

Au moment de conclure un emprunt, il est essentiel de comparer les différentes assurances emprunteur afin de choisir celle qui convient le mieux. Il y a cependant quelques éléments à revérifier avant de conclure votre engagement. Nous vous présentons ici deux points à prendre en considération avant de souscrire une assurance hypothécaire.

Déterminer les primes

Pour établir votre devis et évaluer les options, calculez les primes sur la base du capital en cours ou du capital de départ.

Examinez les clauses d’exclusion

En examinant les clauses générales, assurez-vous que les clauses d’exclusion du contrat ne s’appliquent pas à vous. Il se peut que certaines maladies et certains types de disciplines sportives intenses ne soient pas couverts par les assurances.

(Visited 1 times, 1 visits today)